Un peu d’histoire…

– 1976 –

« Walen Buiten! » Louvain-la-Neuve accueille ses premiers étudiants lors de l’année académique 1972-1973. Le Centre Sportif Etudiant, constitué de 18 étudiants est alors chargé par l’UCL de s’occuper de l’ensemble de l’animation sportive du site, mais également de gérer les infrastructures sportives disponibles.
A ce moment-là , le kot CSE se trouve à la place des Paniers.

C’est à l’occasion de la Semaine Sportive que naissent le 16 novembre 1976, à 13h53, les 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve, et ce grâce à quatre nouveaux étudiants venus au CSE : Benoît Debatty, Hugues Michaux, Luc Dejaeger et André Gheysen. C’est le cercle Agro qui remporte cette première édition où primait l’amusement sur l’esprit de compétition. Bien qu’inattendu, le succès est au rendez-vous pour cette première édition. Louvain-la-Neuve est alors plongée dans une ambiance inconnue et surprenante…

Durant les années qui suivent la première édition, la fréquentation, aussi bien en terme du nombre de vélos participants que de spectateurs, augmente. Lors de l’année 1983 , le nombre de vélos inscrits est de 270, et le nombre de personnes présentes sur place est supérieur 70 000. Un gigantisme et une certaine commercialisation s’emparent alors de la fête. Dans les années qui suivent, désireux de garder une course sportive et folklorique et une fête responsable, l’organisation se charge d’améliorer la gestion de l’évènement, avec notamment de nouvelles mesures de sécurité et l’apparition du dispositif « stadier ». Au niveau de la course aussi apparaissent des nouveautés, avec la naissance de la catégorie des « vélos humanitaires ».

Les années passent, mais l’envie de bonifier chaque édition reste néanmoins présente chez les organisateurs. Outre un regain du nombre de vélos depuis le début des années 2000, le CSE Animations se permet pour la première fois d’intervenir dans le prix de la bière en 2002… mais pour la bonne cause ! En effet, 10 centimes par bière seront désormais reversés dans une manne financière à destination des vélos de la catégorie humanitaire. Quelques autres nouveautés voient également le jour, avec les « 240 minutes », la course organisée par le « Rhétokot » pour les adolescents, le mercredi après-midi. A côté de la course, le nombre d’animations s’intensifie et leur répartition dans la ville se voit améliorée. L’apparition du désormais célèbre concert du jeudi matin marque un grand coup. La fête s’ouvre également aux plus jeunes avec le « Village des Enfants » du « Sac de Billes », et également aux habitants de Louvain-la-Neuve, avec la « Fête des Voisins ». En 2014 apparaît une toute nouvelle application pour smartphones.

Avec les évènements tragiques de fin d’année 2015, les mesures de sécurité à mettre en place ont fait doubler le budget total de l’évènement. Dans un premier temps, par manque de financement, et par la suite, par manque de temps pour l’élaboration du plan sécurité et de l’évènement, l’édition 2016, qui devait être la 40ième, s’est vue annulée. L’occasion pour le CSE de prendre le temps d’appliquer ces nouvelles mesures et mettre en place un dispositif sécurisé. L’édition 2017 et 2018 furent, malgré tout, des francs succès.